Communiqué de presse

Vous trouvez ici les communiqués de presse actuels de tous les domaines de la FSPJ :

Campagne «Change la Suisse!»: Les conseiller-ère-snationaux-alesreprennent les idées des jeunes dans la politique nationale

Communiqué de presse 30.05.2022

Aujourd'hui, dix-huit jeunes de toute la Suisse étaient invité-e-s au Palais fédéral. Les jeunesont été accueilli-e-s par onze parlementaires pour un échange commun. Les jeunesont présenté leurs idées pour la Suisse et les parlementaires ont expliqué pourquoielles ouils les soutiennent et les poursuivent.

plus...

Dans le cadre de la campagne «Change la Suisse !»de la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes FSPJ, les jeunes ont pu soumettre leurs idées pour la Suisse via la plateforme en ligne www.engage.ch. Parmi les 200 idées reçues, onze ont été sélectionnées par des conseiller-ère-s nationaux-ales. Les jeunes ont discuté aujourd'hui au Palais fédéral de la mise en œuvre de leurs idées avec les parlementaires.

Les discussions entre les jeunes et les conseiller-ère-snationaux-alesont déjà donné des résultats : les idées des jeunes ont donné naissance à neuf propositionsque les parlementaires présenteront au Conseil national. Lors d'une conférence de presse publique qui s'est tenue ce midi au Centre de presse du Palais fédéral, les jeunes ont présenté leurs idées et les conseiller-ère-s nationaux-alesont expliqué pourquoi ellesou ilssouhaitaient les soutenir et les concrétiser.

Par exemple, Michelle (GR, 17 ans), Sara (AG, 21 ans) et Donika (BS, 20 ans) demandent avec leur idée «égalité des sexes dans l'armée»que l'obligation militaire devienne soit volontaire pour tou-te-s, soit que les femmes soient également obligées d'effectuer un service militaire obligatoire. Lors de la conférence de presse, elles ont expliqué que «si le service militaire était obligatoire pour tou-te-s, cela permettrait de lutter contre uneimage démodée de la femme et d'affirmer clairement que les deux sexes ont les mêmes capacités». La conseillère nationale Corina Gredig a choisi cette idée parce qu'elle estime que le sexe n'est pas le bon critère de sélection pour le service militaire. Par le biais du service militaire volontaire pour les femmes, l'Etat dit aux femmes : "Vous ne pouvez pas défendre notre pays". Gredig estime que cela renforce les stéréotypes qui devraient plutôt être éliminés.

 

 

Idées sélectionnées « Change la Suisse ! » 2022 :

TitrePoliticien-ne et partiJeune,
canton et âge
Suite de la
procédure
Candidatures neutres
(p. ex. CV)
Greta Gysin (Les Vert-e-s)Isabella
(SO, 19 ans)
Franziska
(inconnu)
Pablo (inconnu)
Postulat
Égalité des sexes dans
l’armée (volontaire)
Corina Gredig (PVL)

Michelle
(GR, 17 ans)
Sara
(AG, 21 ans)
Donika
(BS, 20 ans)

Lien avec
l’initiative
populaire
Service Citoyen
Je demande que la cyber-
intimidation et le cyber-
harcèlement soient
immédiatement interdits
par la loi en Suisse
Vincent Maitre (Le Centre)Lukas
(SO, 20 ans)
Motion
Éducation à la citoyenneté
comme matière scolaire
Meret Schneider (Les Vert-e-s)Salvina
(LU, 15 ans)
Postulat
Plus de vert, plus de blancFranziska Rysiger (Les Vert-e-s)Simon (inconnu,
21 ans)
Postulat
Continuer à promouvoir les
jeunes cadres compétents
issus de l’armée
Mike Egger (UDC)Philip
(TG, 21 ans)
En cours
Information sur les maladies
mentales dans les écoles
Sarah Wyss (PS)Thilda
(ZH, 17 ans)
Interpellation
Plus de voies d’accès à la
haute école pédagogique
Simon Stadler (Le Centre)Julia
(ZH, 19 ans)
Initiative
cantonal
Pour l'introduction d'une
normeface à la Transphobie
Léonore Porchet (Les Vert-e-s)Sheldon
(VS, 23 ans)
Initiative
parlementaire
Centrales nucléaires
en Suisse
Erich Hess (UDC)Josef
(GL, 19 ans)
Postulat
Quatre langues, beaucoup
de potentiel
Lukas Reimann (UDC)Darleen
(BE, 18 ans)
Motion

 

 

« Change la Suisse ! » : une campagne pour faire entendre les jeunes

L’objectif de « Change la Suisse ! » est d’offrir aux jeunes une possibilité simple et novatrice de participer et de s’engager au niveau national. Il s’agit de montrer que, grâce au système politique unique de la Suisse, chacun-e peut faire la différence, pour autant qu’elle ou il participe. Dans le cadre de ce projet, de nouvelles idées et solutions innovantes peuvent être introduites dans la politique fédérale grâce au soutien de onze conseillères et conseillers nationaux, qui ont chacun-e sélectionné une idée.

 

Le projet engage.ch

Le programme engage.ch de la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes encourage l’engagement des jeunes à tous les échelons politiques de la Suisse. Les jeunes sont atteints dans leur quotidien et par le biais des moyens de communication qu’ils et elles utilisent. La plateforme en ligne www.engage.ch, qui se trouve au coeur du projet, donne aux jeunes la possibilité de facilement déposer et présenter leurs souhaits et idées portant sur des thématiques locales, cantonales et nationales. Les communes ainsi que les parlements des jeunes peuvent associer les jeunes aux structures communales à l’aide de différentes offres proposées aussi bien en ligne qu’hors ligne par engage.ch.

Grâce à une nouvelle offre, les connaissances politiques et les compétences d’action des jeunes sont renforcées dans le domaine de l’éducation civique. En outre, la campagne nationale « Change la Suisse ! » est menée chaque année. L’objectif de « Change la Suisse ! » est d’offrir aux jeunes au niveau national un outil simple pour participer à la politique. Grâce à ce projet, de nouvelles idées et solutions innovantes peuvent être introduites dans la politique suisse.

La Fédération Suisse des Parlements de Jeunes FSPJ, qui est à l’origine du projet, veut ainsi faire en sorte que les jeunes deviennent plus actif-ve-s politiquement afin de contribuer à façonner leur avenir – un objectif que la fédération poursuit également avec d'autres activités telles que la promotion des parlements et conseils de jeunes et le programme easyvote.


Contact

Pour toute question ou complément d’information, n’hésitez pas à nous contacter :

Niculin Detreköy
Responsable du projet
078 911 13 40
​​​​​​​niculin.detrekoey @ dsj.ch

Campagne « Change la Suisse ! » 2022 : engage.ch recherche de nouvelles idées

Communiqué de presse 07.02.2022

Niculin Detreköy (Responsable de la campagne) ainsi que Noé Pollheimer und Léonie Hagen (Comité) de la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes en compagnie de jeunes qui ont participé à la campagne « Change la Suisse !» 2021.

Engage.ch appelle les jeunes à participer à la campagne nationale « Change la Suisse ! » 2022. Du 7 février au 20 mars, tou-te-s les jeunes vivant en Suisse peuvent déposer leurs souhaits et idées pour l’avenir de la Suisse sur la plateforme en ligne www.engage.ch.

plus...

Onze jeunes parlementaires choisiront chacun-e leur idée préférée et l’introduiront dans la politique nationale. Le projet « Change la Suisse ! » de la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes FSPJ offre aux jeunes la possibilité de se faire entendre au Palais fédéral. Pour ce faire, il suffit de proposer une idée novatrice ou un souhait personnel qui peut contribuer à façonner l’avenir de la Suisse.

Voici les parlementaires qui participent à la campagne « Change la Suisse ! » 2022 :

  • Corina Gredig (Vert’libéraux, ZH)
  • Erich Hess (UCD, BE)
  • Franziska Ryser (VERT-E-S, SG)
  • Greta Gysin (VERT-E-S, TI)
  • Léonore Porchet (VERT-E-S, VD)
  • Lukas Reimann (UDC, SG)
  • Meret Schneider (VERT-E-S, ZH)
  • Mike Egger (UDC, SG)
  • Sarah Wyss (PS, BS)
  • Simon Stadler (Le Centre, UR)
  • Vincent Maitre (Le Centre, GE)

Contact

Pour toute question ou complément d’information, n’hésitez pas à nous contacter :

Niculin Detreköy, Responsable du projet
031 384 08 06, 078 911 13 40
niculin.detrekoey @ dsj.ch

Publication d’une étude: un haut-de-forme, un béret et un bonnet en faveur de la participation des jeunes

Communiqué de presse 13.01.2022

Comment rendre possible la participation des jeunes dans les communes ? Avec la Haute école de Lucerne – Travail social, la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes FSPJ publie le projet collaboratif « Permettre la participation des jeunes dans les communes ». L'étude se concentre sur les professionnel-le-s qui jouent un rôle central dans les projets de participation des jeunes dans les communes.

plus...

Dans la perspective de « l’enabling », l’étude examine les besoins, les attitudes et les pratiques de travail des animateur-rice-s enfance et jeunesse en milieu ouvert, des représentant-e-s des autorités communales ou des personnalités politiques au niveau communal. L’analyse de leurs domaines de travail apporte des informations précieuses pour l’amélioration de la participation durable des jeunes et des jeunes adultes à la vie communale. L’étude présente les domaines de travail des professionnel-le-s en détaillant où et comment les défis potentiels peuvent être surmontés et en présentant les facteurs de réussite typiques de projets de participation des jeunes.

L’essentiel en un coup d’œil : une brochure pratique avec des recommandations d’action concrètes

La brochure produite par la FSPJ présente un schéma simplifié d’enabling de la participation des jeunes. C’est là que les trois couvre-chefs entrent en jeu, car ils font partie de la garde-robe des enablers. Ils représentent de façon métaphorique les trois domaines de travail identifiés : le travail de fond, le travail de médiation et la collaboration directe avec les jeunes. La brochure guide les lecteur-trice-s de manière simple et concise à travers les principaux défis et facteurs de réussite dans ces domaines de travail. De plus, à l’aide d’exemples pratiques, elle montre comment initier et pérenniser la participation des jeunes dans les communes. Un aperçu de la pratique permet d’en tirer des recommandations d’action concrètes. Vous trouverez la brochure en pièce jointe. L’étude de la HSLU (disponible qu’en allemand) avec toutes les informations contextuelles est disponible en ligne.

Nous serions heureux que vous étudiiez la brochure et que vous attiriez l’attention d’autres personnes intéressées. Nadia Qadire, collaboratrice scientifique Projets de recherche, se tient à votre disposition pour tout retour ou toute question. 

Nous vous souhaitons une bonne lecture !


Contact

Nadia Qadire
Collaboratrice scientifique Projets de recherche
nadia.qadire @ dsj.ch
078 854 42 33

Sara Schmid et Christian Isler reprennent la codirection de la FSPJ

Communiqué de presse 03.12.2021

Le bureau de la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes FSPJ sera désormais dirigé par deux personnes. Après trois ans à sa tête, Stefanie Bosshard passe la main à Sara Schmid et Christian Isler, qui continueront de promouvoir ensemble les parlements des jeunes ainsi que la participation des jeunes à la vie politique.

plus...

Dès 2022, le bureau de la FSPJ aura un duo à sa tête. Sara Schmid et Christian Isler succèdent ainsi à Stefanie Bosshard, qui rejoint la Swiss Democracy Foundation au poste de directrice. La décision de régler la question de la succession par une codirection fait notamment partie des résultats du processus de développement de l’organisation mené par la FSPJ l’année dernière. « La codirection nous permet de répartir les tâches et les responsabilités sur plusieurs épaules, ce qui est tout à fait dans l’esprit de la FSPJ », explique ainsi Christian Isler les raisons de la réorganisation.

Christian Isler, 31 ans, travaille à la FSPJ depuis août 2019. Il dirigeait jusque-là le département youpa et était également directeur suppléant de la FSPJ depuis novembre 2020. Après des études de sciences politiques, il a d’abord travaillé pour l’organisation non gouvernementale Biovision puis pour les services du Parlement. Dans son temps libre, Christian Isler s’engage à titre bénévole en tant que président du festival de musique « Landäbärg Unplugged » et fait partie du comité d’organisation du « Kino im Kocher » de Berne.

C’est en tant que codirectrice que la politologue Sara Schmid, 30 ans, fait son entrée à la FSPJ. Auparavant employée de l’Université de Berne, elle a également travaillé pendant trois ans pour Procap, où elle occupait le poste de responsable suppléante du domaine Politique sociale / Lobbying. Par ailleurs, elle a dirigé le projet de participation politique « Laboratoire d’idées – Favoriser les échanges ». Outre son expérience professionnelle dans les associations, Sara Schmid connaît aussi très bien l’engagement bénévole : elle copréside l’association « voCHabular » et siège au comité de l’association « Läbigi Stadt » à Berne. Entièrement bilingue, Sara Schmid a grandi en parlant allemand et italien et siège au conseil municipal de la ville de Berne pour le PS.

« La FSPJ et ses membres contribuent de manière déterminante à permettre aux jeunes de participer à la vie politique. Je me réjouis d’apporter ma contribution aux côtés de cette super équipe », explique Sara Schmid. Ensemble, Sara Schmid et Christian Isler ont pour objectif de renforcer la position des parlements des jeunes, d’encourager les jeunes à s’engager en politique et de développer la FSPJ en tant que centre de compétences orienté sur la pratique pour l’éducation à la citoyenneté et la participation politique des jeunes.


Contact

Christian Isler
codirecteur désigné
christian.isler @ dsj.ch
+41 79 438 76 57

Personne de contact

Martina Tomaschett

Cheffe du service Communication

E-Mail