Change la Suisse depuis le sofa !

Communiqué de presse 23.03.2020

Tou-te-s les adolescents et jeunes adultes habitant en Suisse ont ainsi encore une semaine pour changer la Suisse depuis leur sofa, en déposant leurs souhaits sur www.engage.ch/Suisse. Tous les souhaits déposés à l’issue de la campagne « Change La Suisse ! » – plus de 180 à l’heure actuelle – seront transmis aux plus jeunes conseillers-ères nationaux-ales et aux États. Les treize parlementaires en question choisiront leurs idées favorites parmi toutes celles récoltées et les introduiront dans la politique nationale après en avoir discuté avec les jeunes qui les ont déposées.

plus...

Suite à l’annulation des votations fédérales de ce printemps et du confinement à la maison de toute la Suisse, la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes a décidé d’étendre d’une semaine sa campagne nationale « Change la Suisse ! ». Le but ? Faire continuer de vivre la démocratie directe en profitant des outils digitaux qui, eux, sont toujours à disposition de la population.

Tou-te-s les adolescents et jeunes adultes habitant en Suisse ont ainsi encore une semaine pour changer la Suisse depuis leur sofa, en déposant leurs souhaits sur www.engage.ch/Suisse. Tous les souhaits déposés à l’issue de la campagne « Change La Suisse ! » – plus de 180 à l’heure actuelle – seront transmis aux plus jeunes conseillers-ères nationaux-ales et aux États. Les treize parlementaires en question choisiront leurs idées favorites parmi toutes celles récoltées et les introduiront dans la politique nationale après en avoir discuté avec les jeunes qui les ont déposées.

En inaugurant cette semaine extra, la FSPJ souhaite donner raison à la phrase prononcée par Christian Levrat sur la RTS ce mercredi 18 mars : « la démocratie directe n’est pas un luxe permis seulement en cas de beau temps ».

 

Vidéo d’info
D’où l’on peut deposer des souhait

Ces idées ont déjà été discutées au Parlement


Contact

  • Melanie Eberhard (DE), responsable du projet engage.ch
    melanie.eberhard@dsj.ch, (+41) 31 384 08 06

Non seulement le parlement est jeune et engagé, mais aussi la jeunesse !

Communiqué de presse 02.03.2020

Le jeune Pedro Santos du canton de Vaud souhaite que Meret Schneider diminue l’impôt sur les animaux adoptés et Enrique Castelar du canton de Thurgovie estime que les salarié-e-s devraient être libres de décider auprès de quelle compagnie d’assurance ils et elles souhaitent souscrire leur prévoyance professionnelle et demande donc à Andri Silberschmidt de s’engager pour cette libéralisation. Tou-te-s les adolescents et jeunes adultes ont jusqu’au 22 mars pour soumettre leurs souhaits en ligne et les transmettre aux plus jeunes conseillers et conseillères nationaux-ales et aux États.

plus...

 Non seulement le parlement est jeune et engagé, mais aussi la jeunesse !

Le jeune Pedro Santos du canton de Vaud souhaite que Meret Schneider diminue l’impôt sur les animaux adoptés et Enrique Castelar du canton de Thurgovie estime que les salarié-e-s devraient être libres de décider auprès de quelle compagnie d’assurance ils et elles souhaitent souscrire leur prévoyance professionnelle et demande donc à Andri Silberschmidt de s’engager pour cette libéralisation. Tou-te-s les adolescents et jeunes adultes ont jusqu’au 22 mars pour soumettre leurs souhaits en ligne et les transmettre aux plus jeunes conseillers et conseillères nationaux-ales et aux États. Ces jeunes parlementaires s’occupent de mariage civil pour tous, de sécurité de l’information ou encore de service civil dans la session qui a débuté aujourd’hui, mais bientôt l’impôt sur les animaux adoptés et la LPP pourraient être à l’ordre du jour. Les treize plus jeunes conseillers et conseillères nationaux-ales et aux États choisiront en effet leurs idées favorites parmi celles récoltées dans le cadre de la campagne « Change la Suisse ! » et les introduiront dans la politique nationale après en avoir discuté avec les jeunes qui les ont déposées. Pour rappel, les souhaits peuvent être remis jusqu’au 22 mars 2020 par carte postale ou en ligne sur www.engage.ch/Suisse. Le but ? Simplifier l’accès des jeunes à la politique ! Comme le dit Baptiste Hurni en parlant de « Change la Suisse ! » : « c’est lorsqu’on est jeune qu’on forge ses convictions politiques et c’est donc à ce moment-là qu’il faut qu’elles s’expriment et soient écoutées par les politicien-ne-s élu-e-s ».

Vidéo d’info
Ces idées ont déjà été discutées au Parlement

 

Nous serions heureux que notre communiqué de presse trouve sa place dans votre rédaction. Nous restons à votre disposition pour tout complément d’information.

Contact

Melanie Eberhard                             (+41) 31 384 08 06

responsable du projet engage.ch     (+41) 79 935 50 55

melanie.eberhard @ dsj.ch

 

Change la Suisse! 2020

Communiqué de presse 11.02.2020

L’objectif du projet « Change la Suisse ! » est d’offrir aux jeunes et aux jeunes adultes une possibilité de participer qui soit simple et inédite au niveau national pour qu’ils puissent s’investir en politique. La campagne vise également à montrer que, grâce au système politique unique de la Suisse, chacun-e peut faire une différence si elle ou il y participe. Le projet permet à des idées novatrices et à d’éventuelles solutions d’être intégrées à la politique suisse. Cela est possible grâce au soutien des 13 jeunes membres du Conseil national et du Conseil des Etats, qui choisissent chacun-e au moins une idée.

plus...

Les jeunes ont la possibilité de façonner la Suisse !

C’est le grand événement engage.ch de l’année ! Du 10 février au 22 mars, tou-te-s les jeunes résident-e-s de Suisse pourront à nouveau déposer leurs souhaits et idées pour l’avenir de leur pays sur la plateforme en ligne www.engage.ch. Les treize plus jeunes conseillers et conseillères nationaux-ales et aux États choisiront leurs idées favorites et les introduiront dans la politique nationale. Le projet « Change la Suisse ! » de la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes FSPJ offre aux jeunes idées un accès facile au Palais fédéral et leur permet de changer la Suisse ! Pour ce faire, il suffit d’avoir une idée novatrice ou un souhait personnel qui peut contribuer à façonner l’avenir de la Suisse. Les idées peuvent être remises par carte postale ou en ligne sur www.engage.ch. La campagne simplifie ainsi l’accès des jeunes à la politique.

Contact

Melanie Eberhard                             (+41) 31 384 08 06

responsable du projet engage.ch     (+41) 79 935 50 55

melanie.eberhard @ dsj.ch

 

La Conférence des Parlements des Jeunes à Saint-Gall encourage la relève en politique

Communiqué de presse 27.10.2019

Ce week-end, environ 170 jeunes et jeunes adultes se sont réuni-e-s à Saint-Gall à l’occasion de la 27ème Conférence des Parlements des Jeunes CPJ. Organisée par la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes FSPJ et le Jugendparlament Kanton St. Gallen und beider Appenzell, la manifestation avait pour thème « Promotion de la jeunesse dans le système politique de milice ».

plus...

« Les parlements des jeunes sont de précieux terrains d’entraînement pour les jeunes politiciennes et politiciens de demain. Grâce aux parlements des jeunes, les jeunes peuvent réaliser assez tôt que la politique n’est pas seulement pertinente mais aussi captivante. Ils et elles n’ont pas besoin de s’engager dans un parti, d’être candidat-e-s pour une fonction publique ou de dépendre des « personnes plus âgées ». Les jeunes peuvent simplement vivre la politique entre eux de façon sympathique », a déclaré le conseiller aux États Andrea Caroni lors du plénum de clôture, dimanche. Le thème de la CPJ s’intitulait « Promotion de la jeunesse dans le système politique de milice », en référence à « l’Année du travail de milice » 2019.

La FSPJ s’engage depuis plus de 20 ans pour la promotion de la relève politique dans le système de milice suisse. La CPJ, le plus grand événement de Suisse pour les parlements des jeunes, en est un excellent exemple : workshops, Speed Debatings, discussions en plénière et réseautage – tous ces éléments préparent les jeunes à leur engagement politique.

Environ 170 jeunes et jeunes adultes ont participé à la CPJ. En plus des jeunes parlementaires de toute la Suisse, les organisateur-trice-s ont eu le plaisir d’accueillir une trentaine de participant-e-s d’Allemagne, de France, d’Italie, du Luxembourg, d’Autriche et de République tchèque à Saint-Gall. Des politicien-ne-s de renom ont pris part à la CPJ, notamment le conseiller municipal saint-gallois Markus Buschor et les conseillers aux États Andrea Caroni, Paul Rechsteiner et Benedikt Würth.

Formation continue et échanges dépassant les frontières

Lors de la CPJ, les frontières se sont rapidement estompées : les jeunes parlementaires ont établi des contacts dépassant les barrières nationales et cantonales, ce qui peut être très important pour un futur engagement politique. Les Speed Debatings ont donné lieu à des discussions et des échanges autour de 14 thématiques politiques actuelles, encourageant ainsi la relève politique à trouver des compromis dépassant les frontières partisanes. De plus, le plurilinguisme propre à la CPJ réduit les barrières de la langue et renforce la cohésion en Suisse. Par exemple, onze jeunes ont participé au workshop bilingue « Fondements et théorie de la politique ».

Enfin, les participant-e-s ont voté sur le lieu où sera organisée la CPJ 2020 : elle se tiendra fin octobre 2020 à Nyon et sera co-organisée par le Conseil de jeunes du district de Nyon.

Prochain événement du Jupa SG AI AR : le 2 novembre déjà

La CPJ a été co-organisée par le Jugendparlament Kanton St. Gallen und beider Appenzell (abrégé : Jupa SG AI AR) et par le domaine youpa de la FSPJ, responsable des parlements des jeunes.

Le Jupa AG AI AR est constitué de 100 membres ayant entre 14 et 26 ans. « Nous nous engageons pour la formation politique des jeunes et souhaitons les motiver à s’investir en politique » a déclaré Konstantin Hälg, président du Jupa SG AI AR. La Session des jeunes en particulier, organisée deux fois par année, offre une plateforme dans ce but.

La prochaine Session des jeunes 2019 aura d’ailleurs lieu le 2 novembre. Après l’accueil avec cafés et croissants et l’ouverture par Mike Egger (conseiller national UDC), les workshops du matin permettront de discuter et de débattre de thèmes politiques avec des expert-e-s. Sur cette base, des revendications seront élaborées. Les thèmes des workshops sont les suivants :

  • Mortalité des abeilles
  • Missions suisses à l’étranger
  • Développement urbain
  • Cours intensif sur le système politique suisse

Après le repas de midi se tiendra un entretien avec Paul Rechsteiner (conseiller aux États PS). Puis des Speed Debatings sur différentes thématiques actuelles auront lieu, suivis d’une discussion en plénum sur le thème des limites de l’engagement politique. Finalement, les revendications élaborées le matin seront présentées. Les participant-e-s voteront sur celles qui devront être approfondies et soutenues par le comité du parlement des jeunes, en collaboration avec des député-e-s du Grand Conseil.

En plus de la Session des jeunes, le Jupa SG AI AR organise régulièrement des tables rondes avec des représentant-e-s des jeunesses de partis de la région. Ces événements sont connus sous la devise « Junge aufs Podium ! » (les jeunes sur le podium) ou tout simplement « JAP ! » et ils ont souvent lieu avant les votations.


Plus d’informations


Contact

  • Christian Isler (DE), Chef du domaine youpa
    christian.isler@dsj.ch, +41 79 438 76 57
  • Cirinne Rechsteiner (DE), Responsable des médias Jupa SG AI AR
    cirinne.rechsteiner@gmail.com, +41 76 569 87 30
  • Damien Richard (FR), Coprésident FSPJ
    damien.richard@dsj.ch, +41 76 509 91 33

Personne de contact

Martina Tomaschett

Collaboratrice Communication youpa

E-Mail