Projet PJ : « Mission takeover ! »

De quoi s’agit-il ?

La « Mission takeover ! » a pour objectif de faire entendre ta voix dans ta commune !

Tu aimerais pouvoir participer à une séance du conseil communal ? Non ? Pourquoi pas ? Tu n’as aucune envie de rester assis-e en silence sans avoir le droit d’intervenir ? Ou certains sujets ne t’intéressent pas ?

C’est précisément là qu’intervient la « Mission takeover ! » ! Tu devrais pouvoir participer aux discussions sur les thèmes qui vous tiennent à cœur à toi et ton PJ. Et ce, de façon directe et sans filtre, en face à face avec l’exécutif communal. « Investis » une séance du conseil communal et fais valoir ton point de vue !

Par exemple, si une séance a pour sujet l’éventuelle rénovation du bâtiment scolaire et la façon de le faire, tu peux apporter ton expérience d’(ex-)écolier-ère. Ou si les transports publics sont au centre des débats, tu peux t’assurer qu’il y ait de bonnes correspondances pour sortir le soir – ou, au contraire, expliquer pourquoi cela n’est pas nécessaire. Ou peut-être qu’il s’agit de l’équipement de l’administration communale avec des nouveaux ordinateurs. Si tu es le/la seul-e Digital Native dans la salle, tu dois être entendu-e !

Comment se déroule un takeover ?

Avec d’autres membres de ton PJ, tu participe à une séance de l’exécutif (conseil communal, municipal ou général selon la commune) de votre commune (ou au niveau cantonal pour les PJ cantonaux). Dans un premier temps, vous avez la parole afin de présenter votre vision de l’avenir de notre système de milice. Autrement dit : Comment est-ce que les fonctions politiques exercées en parallèle d’une activité professionnelle, comme c’est le cas en Suisse, doivent-elles être organisées pour que nous puissions trouver une relève pour l’avenir ? Que faudrait-il changer pour que tu te portes (encore plus volontiers) candidat-e au conseil communal ?

Par exemple, vous pourriez vous pencher sur les idées suivantes, élaborées lors de la Soirée Politique, et vous demander si elles pourraient être judicieuses pour votre commune :

  • Programme de mentoring pour les jeunes conseiller-ère-s communaux-ales : Craignez-vous d’avoir un emploi du temps trop chargé avec une fonction au sein du conseil communal ? Dans un premier temps, le/la prédécesseur-se pourrait accompagner le/la nouveau-elle membre du conseil et le/la familiariser pas à pas avec ses nouvelles tâches. À votre avis, cela serait-il utile ou plutôt paternaliste ?
  • The future is digital : Serait-ce utile si tous les documents étaient accessibles sous forme numérique et s’il était possible d’assister aux séances par vidéoconférence ? Ou y a-t-il d’autres problèmes plus urgents ?
  • Obligation de servir pour tou-te-s : L’engagement bénévole manque-t-il de reconnaissance ? Le temps investi pourrait-il être pris en compte dans le nombre de jours de service à accomplir dans l’armée ? Qu’en est-il des femmes ? L’obligation de servir pour tou-te-s serait-elle utile ?

Vous trouverez d’autres idées ici. La FSPJ s’est déjà consacrée au sujet du système de milice suisse en 2019 (notamment à la Soirée Politique et à la Conférence sur le système de milice). À présent, le débat se poursuit de façon très concrète dans les communes à travers la « Mission takeover ! ».

Après votre petite présentation, la séance ordinaire commence. Si tu as quelque chose à dire sur un sujet, tu brandis ton marteau « Mission takeover ! » pour attirer l’attention. Tu peux t’exprimer sur les points à l’ordre du jour, poser une question ou faire une remarque sur un sujet de débat. Qui sait, peut-être ton intervention fera-t-elle un peu transpirer l’un-e ou l’autre des politicien-ne-s établi-e-s ?

Où se déroulent les takeover ?

À l'automne 2020, des takeover auront lieu dans neuf municipalités différentes. Ils sont organisés par les parlements des jeunes respectifs.

Qui peut participer ?

La « Mission takeover ! » est menée en collaboration avec les parlements des jeunes et les communes intéressés.

Qui l’organise ?

Pour la « Mission takeover ! » youpa s’associe avec le domaine de la FSPJ Fondements de la Participation Politique FPP. FPP s’engage à améliorer les conditions cadres de la participation et de l’éducation politiques des jeunes et des jeunes adultes à tous les niveaux fédéraux.


En cas de questions, n’hésite pas à contacter Mathias :
mathias.ortega @ dsj.ch, 079 912 43 33

Avec le soutien généreux de:

Anna Maria und Karl Kramer-Stiftung

« Mission takeover ! » au Palais fédéral – Rencontre avec Hans Stöckli

Personne de contact

Mathias Ortega

Collaborateur Parlements des Jeunes Suisse romande

E-Mail