Pourquoi a-t-on besoin de parlements des jeunes?

Dans les parlements des jeunes, les jeunes peuvent participer directement et durablement à la vie politique. Les jeunes effectuent ainsi une promotion de la jeunesse par et pour les jeunes. Le système de milice en politique est renforcé et les jeunes se voient offrir une formation politique orientée vers la pratique.

Raisons pour un parlements des jeunes

Les cinq arguments suivants te montreront les raisons pour lesquelles un parlement des jeunes n’est pas uniquement utile pour toi personnellement :

Une participation politique vivante, vraie et durable

Un parlement des jeunes est une institution qui soutient la participation politique des jeunes de manière durable. Les parlements des jeunes intègrent les jeunes dans la politique et la société, car celui qui peut participer aux prises de décisions s’identifie plus fortement à la société. Les parlements des jeunes offrent une possibilité de participation à long terme pour les jeunes intéressés par la politique

Promotion de la jeunesse par et pour les jeunes

Lorsque les jeunes prennent les choses en main, cela encourage la formation politique de manière efficace et avantageuse. Plus les jeunes sont intégrés dans les processus de de réflexion, plus l’identification avec le résultat sera grande. Cela permet de créer des offres pour les jeunes qui sont directement applicables en pratique.

Le système politique de milice est durablement renforcé

Grâce à leur travail au sein d’un parlement des jeunes, les jeunes apprennent à s’engager bénévolement en politique. Ils se familiarisent ainsi par la pratique avec le système de milice suisse. Il existe différents exemples qui montrent que les jeunes s’intéressent davantage à la politique suite à leur travail au sein d’un parlement des jeunes et qu’ils sont ensuite davantage prêts à endosser des fonctions politiques. De nombreux politicien-ne-s ont acquis leurs premières expériences et ont appris à connaître l’environnement politique dans les parlements des jeunes.

Formation politique orientée vers la pratique

Les jeunes se familiarisent avec les processus démocratiques grâce aux parlements des jeunes. Ils apprennent à former leur opinion politique et à la représenter. Les parlements des jeunes font un pas de plus que les jeunesses de parti. Au sein des parlements des jeunes, on recherche activement un compromis constructif au-delà des frontières entre les opinions et les partis. Les jeunes entrent ainsi en contact avec un élément décisif de notre système de concordance.

Pour quelles raisons devrais-tu rejoindre un parlement des jeunes ?

Dans les parlements des jeunes, tu défends tes intérêts, réalises des projets concrets et t’engages en politique. Tu apprends à prendre des responsabilités, développer tes idées de manière autonome et les mettre en œuvre. Si tu le désires, le parlement des jeunes peut être une porte d’entrée idéale dans le monde de la politique, car il te permet de te familiariser avec les processus, les fonctions et les acteurs de la politique locale. Un parlement des jeunes n’est pas seulement là pour les jeunes qui aimeraient se lancent en politique, mais pour tous ceux qui aimeraient réaliser des idées et des projets. Mettre en œuvre des projets demande de nombreuses compétences différentes que tu pourras acquérir en travaillant sur les projets.

Dans un parlement des jeunes, tu peux…

t’engager pour tes idées

Les idées des jeunes sont souvent le parent pauvre de la politique adulte. Un parlement des jeunes représente l’occasion idéale de montrer aux politiciens les envies qu’ont les jeunes. Le parlement des jeunes assure l’intermédiaire entre les jeunes et la politique.

prendre des responsabilités

Dans un parlement des jeunes, tu assumes des responsabilités avec d’autres jeunes. Tu apprends à présenter tes idées ainsi qu’à en discuter de manière objective. Vous décidez ensemble des projets et demandes à poursuivre, ainsi que de la manière et de la structure selon lesquelles le parlement des jeunes fonctionne.

atteindre des objectifs concrets

Grâce aux compétences dont la plupart des parlements des jeunes disposent, les idées et projets sont transformés en actions. Ils peuvent ainsi réellement travailler à des projets concrets dans la commune et les mettre en œuvre, organiser des manifestations ou élaborer des offres pour les jeunes. 

acquérir de l’expérience en politique

Un parlement des jeunes peut être un tremplin idéal vers la politique. Dans les discussions ayant lieu dans un parlement des jeunes, tu apprends à parler devant un public et à argumenter de manière objective. De plus, tu auras la possibilité de rencontrer des politiciens actifs au niveau fédéral et de discuter avec eux, particulièrement lors des manifestations de la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes. Étant donné qu’un tiers des parlements des jeunes a des « compétences politiques », il est également possible de participer de manière directe, par exemple en déposant une intervention au parlement communal.

acquérir de l’expérience dans la gestion de projets

Tous les souhaits des jeunes ne doivent pas forcément passer par la politique. Souvent, les idées peuvent directement être transformées en projets ou en événements. La mise en œuvre de projets exige un grand nombre de compétences différentes que l’on peut acquérir au fil du travail pour le projet. De plus, la FSPJ propose des formations continues et des ateliers.

t’engager politiquement sans avoir à choisir un parti

Les parlements des jeunes mènent une politique de projets. Pour cette raison, ils sont indépendants des partis politiques. Cela ne siginifie pas que tu n’as pas le droit d’avoir ta propre opinion ou d’adhérer à un parti quand tu es jeune parlementaire. Les positions des partis ne devraient toutefois pas prendre le dessus dans le travail au sein du PJ : il s’agit de projets et non de programmes politiques.

rencontrer d’autres jeunes engagés

Un parlement des jeunes t’offre la possibilité de rencontrer des jeunes engagés en politique non seulement dans ta région, mais également dans toute la Suisse et même à l’étranger, si cela t’intéresse, et de réaliser avec eux des projets. Dans les PJ, l’échange et la collégialité ont une grande importance. Là où des jeunes avec des intérêts semblables affrontent leurs idées naissent des amitiés et des contacts qui durent au-delà du parlement des jeunes.

youpa-Newsletter

s'abonner

Proposer des solutions, c’est aussi une affaire de jeunes!

News PJ 14.03.2019

Alexandre Legrain rappelle que beaucoup de jeunes s'engagent, sur les plans politique, humanitaire, social ou culturel.

Le Conseil des jeunes du canton de Fribourg fête ses 20 ans

News PJ 12.03.2019

Le Conseil des jeunes du canton de Fribourg (CJFR) fête ses 20 ans. L'événement a été célébré mardi lors d'une cérémonie officielle au Collège de Gambach à Fribourg. L'occasion de parler du canton en 2030.

Un mini-centre culturel pour les jeunes du district de Nyon

News PJ 08.03.2019

Le Conseil des jeunes du district a ouvert un grand local pour les artistes en tous genres, en quête de création.

La formation de direction jeunesse + politique sur les rails

News PJ 14.02.2019

La phase pilote de la formation de direction jeunesse + politique touche à sa fin : fin janvier, le dernier week-end de formation a eu lieu. En bonne voie, l’offre a rencontré un vif succès. Nous sommes heureux de pouvoir vous annoncer, aujourd’hui déjà, le début de la formation régulière en allemand et en français en automne 2019.

plus...

Il n’y a pas que cette nouvelle formation au programme pour l’année 2019 : nos chères manifestations youpa auront également lieu cette année ! La traditionnelle Conférence des Parlements des Jeunes CPJ se déroulera en automne 2019. À cette occasion, près de 200 jeunes engagé-e-s en politique se réuniront pour bénéficier d’une formation continue et pour réseauter au-delà des frontières de leur canton et du pays. De plus, nous encouragerons l’échange et le savoir-faire politique lors d’un séminaire PJ en février et de rencontres régionales. N’oublions pas non plus la « Mission élection », qui lancera l’année électorale 2019, en collaboration avec easyvote et les parlements des jeunes.