Qu'est-ce qu'un PJ ?


En Suisse et au Liechtenstein, il existe environ 80 parlements et conseils des jeunes (PJ). Ils sont organisés de différentes façons mais ont tous les mêmes objectifs :

  • Visibiliser les préoccupations des jeunes et des jeunes adultes dans la politique et la société
  • Réaliser des projets pour les jeunes et les jeunes adultes
  • Amener les points de vue des jeunes dans l’arène politique
  • Motiver les jeunes et les jeunes adultes pour la politique
  • Améliorer l’éducation civique des jeunes et des jeunes adultes
  • Être le référent en matière de jeunesse auprès des autorités

Caractéristiques des parlements des jeunes

Les PJ ont les caractéristiques suivantes :

  • Géographie : Les parlements des jeunes peuvent être organisés à l’échelle communale, régionale ou cantonale.
  • Base juridique : Les parlements des jeunes peuvent être de droit public (rattachés aux institutions politiques) ou de droit privé (en tant qu’associations).
  • Membres : Les parlements des jeunes sont en général ouverts à tous les jeunes. L’adhésion à un parlement des jeunes peut par exemple être limitée en fonction de l’âge, du lieu de résidence ou du nombre de membres.
  • Orientation politique : Les parlements des jeunes sont indépendants des partis politiques. L’accent est mis sur les faits plutôt que sur la politique des partis.
  • Activités : Les activités des parlements des jeunes peuvent être divisées en deux catégories : la politique et les projets. Ces deux catégories se chevauchent cependant souvent.
  • Organisation : Les parlements des jeunes sont dirigés par un comité élu par l’assemblée plénière. Le plus souvent, ce sont des groupes de travail qui sont responsables des projets.
  • Droits politiques : Afin de faciliter l’engagement politique des parlements des jeunes, il faut qu’ils disposent de compétences politiques. Dans l’idéal, un parlement des jeunes devrait disposer de droits contraignants pour pouvoir par exemple déposer des interventions, rédiger des prises de position sur des objets politiques et représenter la jeunesse dans des commissions.
  • Financement : Les parlements des jeunes ont besoin de moyens financiers malgré l’important engagement bénévole des jeunes. Un parlement des jeunes peut cependant arriver à beaucoup avec peu de moyens. En général, les parlements des jeunes sont (co)financés par les pouvoirs publics.